Accueil

. Bienvenue .

« Impose ta chance. Serre ton bonheur. Et va vers ton risque. À te regarder ils s’habitueront. »

René Char

IMG_3797 2.jpg
Cosma en rue . Marseille 2019 . Photographe : Morgana Sittona

MARS 2022 / LA UNE PRINTANIERE

. Cher-es terrien-nes .
 
 
Un petit point sur les nouveautés printanières, avec notamment un nouveau stage de dernière minute (prix libre pour l’occasion !).
 
1. Stages Klǔn
 
Le klǔn est un état d’être extra-ordinaire dans un monde ordinaire.
 
C’est exister dans le monde de façon pure et directe, inspirée et authentique, dépourvue de but, de barrière ou d’injonction sociale. C’est jouir de son intérieur, s’éveiller au présent et rendre grâce à toutes les facettes de soi-même, sans jugement de valeur. C’est goûter ensemble à la joie d’être libre, étrange et singulier, par l’imaginaire qui nous traverse, l’expression spontanée de nos corps, voix, visions, émotions et sensations. 
 
Les prochaines dates de stages KLǔN et autres stages en coanimation :
  • Cinq jours KLǔN / Du 02 au 06 mai 2022 / Ardèche / Reste quelques places
  • Quatre jours KLǔN / Du 12 au 15 mai 2022 / Tarn et Garonne / Ouvert (prix libre et conscient sur ce stage)
  • Sept jours KLǔN / Du 20 au 26 juin 2022 / Tarn et Garonne / Ouvert
  • Trois jours « Folie Ordinaire & Folie des grandeurs »co-animés avec Caroline Vilmot / Du 03 mai soir 06 juin soir 2022 / Tarn et Garonne / Ouvert
  • Six jours « Impro – Corps, rythme, clown » coanimés avec Julie Rigou et Alexe Karsenty / 20-26 août 2022 / Gironde / Ouvert
  • Quatre jours KLǔN / Du 08 au 11 septembre 2022 / Lot / Ouvert 
  • Sept jours KLǔN / Du 10 au 16 octobre 2022 / Aude / Ouvert
 
Petite nouveauté sur les tarifs : 
 
Entre affaires de « malades covid » et de « cas contact », les temps n’ont pas été simples pour les meneur-ses de stages et les personnes désireuses d’y participer, tout à la fois qu’il me semble de plus en plus capital de ne rien lâcher de nos libertés d’expression. Alors pour permettre à chacun-e de s’y retrouver, je propose maintenant les frais pédagogiques de stage (qui vont actuellement de 40 à 50€ la journée) à moitié prix pour toutes personnes qui viendrait avec une seconde personne. N’hésitez donc pas à faire passer le mot si ça vous parle !
2. Lavomatique
 
Le premier Lavomatique (anciennement Labo-Magique) annoncé à l’automne s’est déroulé haut la main près de Vaour (Tarn) avec une équipe sacrément fougueuse et douce. Chaque explorateur-ice eut droit à une journée entière pour plonger en jeu dans ses chantiers individuelles avec tout le groupe à son bienveillant service… Autant dire que l’aventure a bien matché et que ça ne risque pas de tomber dans l’oubli !
Les suivants se dérouleront ce printemps avec de nouveaux-elles volontaires issus de tous bords…
 
3. Cousmous
 
La Cousmous Compagnie formée par Luc Ebran et moi est maintenant en route, avec des propositions artistiques interactives : guides touristiques burlesques, envoyés spéciaux atypiques, contes et déambulations… Pour des particuliers, structures publiques-privées et tout type d’évènements.
 
Me contacter pour recevoir la plaquette. 
 
4. Projet Excrémentiel 
 
Les résidences seule ou à plusieurs se sont poursuivies pour la création de mon spectacle solo… Qui s’est transformé en un concept totalement fou et déjanté, qui m’anime fortement : Le Projet Excrémentiel.
C’est ainsi que je plonge dans un univers vaste et transformateur dans lequel je souhaite voir fusionner mon jeu cosmico-klǔnesque et mes activités semis-secrètes qui datent d’une bonne année : la confection d’objets (colliers, plats, rideaux, lampes…) en bouse et crottes de chèvres-lapins-chevreuils (ceci n’est pas une plaisanterie).
Je souhaite donc y voir naître pas à pas toute une cosmologie excrémentielle, voyageant au travers de divinations en entre-sort, de conférences visionnaires (sur bien entendu « la merde », au sens propre comme au sens figuré), d’une exposition portative et sensorielle, de vente d’objets… Les envies ne manquent pas et je compte fort sur le temps qui sait bien faire son oeuvre pour offrir à ces projectiles inspiratoires de quoi devenir matière. Un atelier de confection a déjà vu le jour ce mois-ci et une caravane divinatoire apparaîtra dans mon jardin ce jour-même…
 
En cela je remercie follement mes conseiller-es et coups de pouce qui ont permis à cette oeuvre organique de prendre place en mon quotidien : Melvin, Joël, Maai, Louis, Gaïa, Joana, François… Mes fournisseurs de bouse ou de crottes vaouraises : les vaches de Fred, les chèvres de Jeanne et Laura, les lapins sauvages de Jules, les lièvres du Roc d’Anglar, les chevreuils de Pennes, et les autres sauvages du Larzac, des Pyrénées, de la Bretagne qui ont laissé leurs traces sur les plateaux et chemins que j’ai parcouru… Et puis Lise bien sûr, d’où est né le premier et fameux Collier de Crotte Ardéchois à l’été 2020.
C’est donc que je ne chômerai pas ces prochaines années ! 
 
5. Perspectives printanières
 
Pour la suite il s’agira d’interventions sur des collectifs et marchés du Tarn, de l’Aveyron et de l’Ariège avec le Dtour, projet joyeux d’entre-deux présidentiel.
Et puis le Sauvage Avenue que j’ai lancé cet automne et qui fera ses premières tentatives en juin : des humain-rd enduit-es d’argiles et de plantes qui déambuleront dans les ruelles, sans bruit ou en langages inconnus, follement ou très lentement, avec ou sans regard, avec ou sans contact, éparpillés ou en groupe… Sur une place, à la poste, un arrêt de bus, une boucherie, un marché…
Un Jeu Nomade de quelques jours, en binôme Cousmous (et en soliste si diou le veut), ainsi que quelques potentiels actes poétiques publics…
Et enfin de la vente de chieries excrémentielles sur les marchés de Vaour et du coin…
 
. A vos envolées ! .